Page d'accueil de Novell



DFS (Distributed File Service)

Trouvez facilement les données, même lorsqu'elles se déplacent, résolvez des dilemmes de sauvegarde et faites migrer des données vers Linux sans effort.

Pour faciliter la localisation des données, même lorsqu'elles se déplacent, la fonctionnalité Distributed File Services (DFS) préserve l'organisation logique des fichiers en gérant une base de données VLDB (Volume Location Database) commune à tous les volumes. Lorsque vous déplacez un volume de données NSS (Novell Storage Services) vers un nouveau volume situé dans une autre réserve, la base de données VLDB vous aide à réacheminer les demandes vers le nouvel emplacement pour permettre aux utilisateurs et aux applications de retrouver leurs fichiers, même lorsque les répertoires changent.

Vous pouvez même diviser un volume NSS pour déplacer les données d'un répertoire vers un volume NSS nouvellement créé. DFS met un fichier de jonction à l'emplacement source, à la place de l'ancien répertoire. La jonction contient un indice sur le nouvel emplacement des données. Lorsque les utilisateurs tentent d'accéder aux données, DFS recherche l'emplacement du volume cible dans la base de données VLDB, puis réachemine automatiquement et en toute transparence les demandes pour permettre aux utilisateurs d'accéder à leurs données.

Grâce aux jonctions et à la base de données VLDB, l'utilisateur n'a plus besoin de connaître le chemin d'accès à l'emplacement physique des données. Cela réduit également les frais d'administration. En cas de déplacement d'un volume vers un autre serveur, inutile de l'annoncer, de rééduquer les utilisateurs ou d'afficher des rappels pendant les six mois qui suivent. Vos utilisateurs et vous pouvez continuer à utiliser les chemins logiques auxquels vous êtes habitués lors de l'assignation des lecteurs réseau ou de la création de scripts de login. L'emplacement physique des données peut changer au fil du temps, et ce changement est totalement transparent pour l'utilisateur final.

DFS réduit également le nombre de chemins dont un utilisateur doit se souvenir si les données sont réparties sur différents volumes ou serveurs. Par exemple, si les données d'un utilisateur se trouvent sur des serveurs X, Y et Z, vous pouvez créer sur le serveur X des jonctions désignant toutes les données de cet utilisateur sur les serveurs Y et Z. Les utilisateurs ont uniquement à se souvenir du chemin du serveur X, car avec les jonctions, c'est comme si les données se trouvaient toutes au même emplacement.

De plus, DFS peut répondre à des problèmes de sauvegardes réparties sur des volumes divers ou trop gros. Les gros volumes peuvent être divisés en sous-volumes qu'il est possible de sauvegarder séparément selon les besoins. Vous pouvez diviser un volume de n'importe quel répertoire et le déplacer vers un nouveau volume NSS sans changer le chemin d'accès logique aux fichiers.

DFS peut aussi fournir un chemin de migration pour les clients qui déplacent les volumes NSS de NetWare vers Open Enterprise Server sur Linux. Vous pouvez migrer à votre propre rythme et même déplacer des données des serveurs NetWare vers Open Enterprise Server sur Linux sans procéder à une migration totale vers un environnement Open Enterprise Server sur Linux.

© 2014 Novell